logo
Bandeau Rentrée 2017
Nathan Hill

Photo Francesca Mantovani © Éditions Gallimard

Nathan Hill

  • Imprimer

Nathan Hill

Les fantômes du vieux pays


[The Nix]

Trad. de l'anglais (États-Unis) par Mathilde Bach

Collection Du monde entier, Gallimard
Parution : 17-08-2017

Premier roman

« Faye songe à ces maris en chapeaux et manteaux quittant la maison en claquant la porte quand leurs femmes ne sont pas à la hauteur des impératifs féminins de base, ces hommes dans les publicités à la télévision ou dans les magazines – pour le café, préparez le meilleur qui soit à son patron ; pour les cigarettes, montrez-vous classe et sophistiquée ; pour le soutien-gorge rembourré, montrez-vous sous votre jour le plus féminin – et Faye se dit que le mari est la créature la plus particulière et la plus exigeante qui soit dans l’histoire de l’humanité. D’où vient-il ? Comment les garçons du terrain de baseball – benêts, comiques, maladroits, peu sûrs d’eux, idiots en amour – comment se transforment-ils un jour en maris ? »

Scandale aux États-Unis : le gouverneur Packer, candidat à la présidentielle, a été agressé en public. Son assaillante est une femme d'âge mûr : Faye Andresen-Anderson. Les médias s’emparent de son histoire et la surnomment Calamity Packer. Seul Samuel Anderson, professeur d’anglais à l’Université de Chicago, passe à côté du fait divers, tout occupé qu’il est à jouer en ligne au Monde d'Elfscape. Pourtant, Calamity Packer n’est autre que sa mère, qui l’a abandonné à l’âge de onze ans. Et voilà que l’éditeur de Samuel, qui lui avait versé une avance rondelette pour un roman qu’il n’a jamais écrit, menace de le poursuivre en justice. En désespoir de cause, le jeune homme lui propose un nouveau projet : un livre révélation sur sa mère qui la réduira en miettes. Samuel ne sait presque rien d’elle ; il se lance donc dans la reconstitution minutieuse de sa vie, qui dévoilera bien des surprises et réveillera son lot de fantômes.
Des émeutes de Chicago en 1968 au New York post-11-Septembre en passant par la Norvège des années quarante et le Midwest des années soixante, Nathan Hill s’empare de l’Amérique d’aujourd’hui et de ses démons et compose avec beaucoup d’humour une fresque aussi ambitieuse que captivante.

FeuilleteR

livre

Dans les médias

«Drôle, ambitieux, ingénieux, le premier roman de l’Américain Nathan Hill est une révélation. À découvrir d’urgence.»
Nelly Kaprièlian, Les Inrockuptibles
 
«Pas de rentrée sans jeune prodige américain. Cette année, il s’appelle Nathan Hill et publie un extraordinaire roman sur le pouvoir.»
Olivia de Lamberterie, Elle
 
«Roman d’un tourbillon de la vie, roman du chaos intérieur, Les fantômes du vieux pays sont aussi une fine méditation sur l’identité, la perte, le besoin et la difficulté d’être ensemble dans un monde relativiste et dissolu.»
Estelle Lenartowicz, L’Express

«Une réputation tout sauf usurpée tant le roman de Nathan Hill est enthousiasmant.»
Nathalie Crom, Télérama

«Un premier roman prodigieux, d’une ambition aussi ahurissante que son souffle.»
Raphaëlle Leyris, Le Monde des Livres

Né en 1976, Nathan Hill est originaire de l’Iowa aux États-Unis. Il vit aujourd’hui en Floride et enseigne la littérature et l’écriture à l’université St Thomas dans le Minnesota. Ses nouvelles ont été publiées dans de nombreuses revues américaines. Les fantômes du vieux pays est son premier roman.

Parution : 17-08-2017
720 pages
150 x 215 mm

ISBN : 9782070196494
Gencode : 9782070196494
Code distributeur : A19649

Prix

25,00 €
Disponible au format numérique
Epub

Parution : 17-08-2017

17,99 €
Pdf

Parution : 17-08-2017

17,99 €

À découvrir également

  • 1/