• Imprimer
J. M. G. Le Clézio

J. M. G. Le Clézio

Grand prix de Littérature Paul-Morand de l'Académie française (1980)
Prix Nobel de Littérature (2008)

J. M. G. Le Clézio est né à Nice le 13 avril 1940. Il est originaire d'une famille de Bretagne émigrée à l'île Maurice au XVIIe siècle. Il a poursuivi des études au collège littéraire universitaire de Nice et est docteur ès lettres.
Malgré de nombreux voyages, J. M. G. Le Clézio n'a jamais cessé d'écrire depuis l'âge de sept ou huit ans : poèmes, contes, récits, nouvelles, dont aucun n'avait été publié avant "«Le Procès-verbal», son premier roman paru en septembre 1963 et qui obtint le prix Renaudot. Influencée par ses origines familiales mêlées, par ses voyages et par son goût marqué pour les cultures amérindiennes, son œuvre compte une cinquantaine d'ouvrages. En 1980, il a reçu le grand prix Paul-Morand décerné par l'Académie française pour son roman «Désert». En 2008, l'Académie suédoise a attribué à J. M. G. Le Clézio le prix Nobel de littérature, célébrant «l'écrivain de la rupture, de l'aventure poétique et de l'extase sensuelle, l'explorateur d'une humanité au-delà et en dessous de la civilisation régnante».

Dernière mise à jour : 15/06/2009

Dernières parutions

J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio
J. M. G. Le Clézio

Prix littéraire

  • Prix Théophraste-Renaudot 1963

Directeur de la collection

  • de 1990 à 2007L'aube des peuples