• Imprimer

Delphine de Vigan

Dernières parutions

Delphine de Vigan
Delphine de Vigan
Collectif

Autour de l'auteur

  • Entretiens & documents
  • Actualités
  • Dans les médias

    « Les enfants sont rois mais de quel royaume ? Son nouveau roman vertigineux, au titre qui claque comme un étendard d’aujourd’hui, nous plonge dans le monde des enfants influenceurs, superstars des écrans.
    Un thriller captivant à la « Truman Show », où Delphine de Vigan change de genre avec virtuosité, mais garde la même sensibilité. »
    Olivia de Lamberterie, Elle

    « Une architecture narrative parfaitement addictive ; une intrigue très documentée ; une écriture délicate. Les enfants sont rois renferme tous les attributs qui font le succès de l’écrivaine. »
    Anna Cabana, Le Journal du Dimanche

    « Les enfants sont rois, tableau puissant, âpre et agissant de notre société, réflexion sur les réseaux sociaux et le renoncement à l'intimité, sur l'enfance et les atteintes qui lui sont faites. »
    Nathalie Crom, Télérama 

    « Dans son nouveau roman, l’écrivaine ausculte les conséquences de la télé-réalité sur la vie familiale. […] C’est un roman qui parle autant des enfants que l’on exhibe que de celui que chacun cache à l’intérieur de lui. »
    Raphaëlle Leyris, Le Monde des Livres

    « À dévorer sans attendre. Un livre aussi glaçant que fascinant. Delphine de Vigan mélange les genres avec une grande habileté. Et pour notre plus grand plaisir. »
    Amélie Cordonnier, Femme Actuelle

    « Un roman fascinant, nécessaire, original par son côté policier, tout en aiguisant sa veine de fine observatrice de notre société. Son talent est là : Delphine de Vigan ne dénonce pas, elle ne juge pas, mais elle montre – et ça n’en est que plus frappant. »
    Mohammed Aïssaoui, Le Figaro Littéraire

    « Les enfants sont rois s’avère une redoutable mécanique, au style précis et efficace, qui nous emporte jusqu’à une étonnante pirouette, dans un futur proche. »
    Baptiste Liger, Lire Magazine Littéraire

    « Voici le genre de livre impossible à lâcher. Le livre qui vous happe, vous avale, vous plonge dans une fatale et délicieuse addiction. Bref, le livre qui vous fait sauter les repas et les heures de sommeil. Un grand livre. »
    Bernard Lehut, RTL

    « Le dernier livre de Delphine de Vigan, à qui l’on doit Rien ne s’oppose à la nuit et Les loyautés, toujours attentive à son époque, toujours virtuose du suspens, l’écrivaine aborde les questions de l’intimité et des ravages de la télé-réalité, des chaînes YouTube, des comptes Instagram et autre TikTok où nous exposons nos vies. »
    Agnès Soubiran, France Inter

    « Un roman qui m’a passionnée et terrifiée à la fois parce qu’il s’inspire d’un phénomène réel dont j’ignorais l’ampleur, qui interroge de façon vertigineuse. Un formidable roman. »
    Anne-Elisabeth Lemoine, C à Vous

    « Delphine de Vigan signe Les enfants sont rois, plongée à la fois sombre et passionnante dans le monde de YouTube et des enfants influenceurs filmés par des parents en quête de gloire et d’argent. »
    Élisabeth Philippe, L’Obs

    « La lecture de ce livre est aussi addictive que celle d’un bon Agatha Christie. »
    Marianne Payot, L’Express

    « Revenant sur des thèmes qui lui sont chers, comme l’abus de pouvoir et la violence intrafamiliale, l’auteure de Rien ne s’oppose à la nuit emprunte avec dextérité au polar pour livrer une analyse aussi vivante que glaçante des dérives d’un monde, le nôtre, où la mise en scène et l’exhibition de soi sont devenues la norme. »
    Minh Tran Huy, Madame Figaro

    « Delphine de Vigan brosse un portrait extralucide de notre monde à l’ère numérique, gangrené par l’hystérie des réseaux sociaux et l’exhibitionnisme virtuel. […] Sa façon de questionner le présent et le futur impressionne. »
    Philippe Chevilley, Les Echos

    « Entre polar très bien ficelé et roman social, Delphine de Vigan pose de nouveau un regard juste et bouleversant sur ce qu’elle appelle « les violences invisibles ». »
    Sandrine Bajos, Le Parisien