• Imprimer

Abigail Assor

Dernières parutions

Autour de l'auteur

  • Entretiens & documents
  • Actualités
  • Dans les médias

    « Abigail Assor dit la brutalité des rapports sociaux au Maroc à travers le regard d’une adolescente déclassée. Elle décrit, avec un sens particulièrement acéré du détail et une neutralité de ton qui amplifie encore la brutalité des situations, les signes extérieurs de distinction des uns et l’infinie pauvreté des autres. »
    Violaine Morin, Le Monde des Livres

    « Dans un premier roman aux airs d’anticonte moderne, Abigail Assor chronique la quête de fortune et d'ailleurs d'une jeune ambitieuse des quartiers pauvres de Casablanca. Cruel, solaire et sensuel.
    Un premier roman réussi. »
    Léonard Billot, Les Inrockuptibles

    « Ce livre dessine à l’encre dérangeante une cartographie de l’argent à Casablanca. Les quartiers, les lieux, les ségrégations symboliques, les codes, les protocoles, les murs infranchissables entre la jeunesse perdue et riche et la jeunesse perdue et pauvre. Il n’y a pas de suspense, il y a du talent. Beaucoup.
    Un premier roman talentueux. »
    Anna Cabana, Le Journal du Dimanche

    « Aussi riche que le roi est un texte superbe parce qu’à chaque page il surprend, fait rire ou grincer des dents. Abigail Assor réussit à changer de ton, elle passe de l’humour à l’émotion. Le livre change de couleur au fil des chapitres mais garde toujours sa puissance. Un grand premier roman. Un beau conte défait. »
    Mohammed Aïssaoui, Le Figaro Littéraire

    « Premier roman doux-amer sur la fatalité de notre condition sociale et les difficultés de s’en extraire, Abigail Assor réussit une entrée en littérature envoûtante. Happé dans les entrailles de Casablanca, le lecteur s’élance avec Sarah dans une course effrénée vers la liberté. »
    Léonard Desbrières, Lire Magazine Littéraire