• Imprimer
Gallimard

Collection Tracts


À l’heure du soupçon, il y a deux attitudes possibles. Celle de la désillusion et du renoncement, d’une part, nourrie par le constat que le temps de la réflexion et celui de la décision n’ont plus rien en commun ; celle d’un regain d’attention, d’autre part, dont témoignent le retour des cahiers de doléances et la réactivation d’un débat d’ampleur nationale. Notre liberté de penser, comme au vrai toutes nos libertés, ne peut s’exercer en dehors de notre volonté de comprendre.

Voilà pourquoi la collection « Tracts » fera entrer les femmes et les hommes de lettres dans le débat, en accueillant des essais en prise avec leur temps mais riches de la distance propre à leur singularité. Ces voix doivent se faire entendre en tous lieux, comme ce fut le cas des grands « tracts de la NRF » qui parurent dans les années 1930, signés par André Gide, Jules Romains, Thomas Mann ou Jean Giono – lequel rappelait en son temps : « Nous vivons les mots quand ils sont justes. »

Puissions-nous tous ensemble faire revivre cette belle exigence.

Antoine Gallimard

Les plus consultés

François Sureau
Sylviane Agacinski
Cynthia Fleury
Danièle Sallenave
Pierre Bergounioux

Les ouvrages

Arthur Dénouveaux , Antoine Garapon
Hélé Béji
François Sureau
Sylviane Agacinski
Cynthia Fleury
François Garde
Danièle Sallenave
Pierre Bergounioux
Régis Debray
Tracts

Autour de la collection

  • Actualités
    • François Sureau. Sans la liberté

      L’homme est voué à la liberté ; il lui revient continûment, avec « patience et souffle », d’en reformuler le projet politique et de n’y rien céder. 

      Lire la suite
    • Sylviane Agacinski. L’Homme désincarné

      À la veille du débat au Parlement, et alors que la « bioéthique » semble perdre tout repère, ce Tract nous alerte sur les dangers d’un ultralibéralisme dont le modèle, en ce domaine, est la Californie.

      Lire la suite
    • Danièle Sallenave. Jojo, le Gilet jaune

      « Il y a ce que disent les Gilets jaunes. Il y a surtout ce qu’ils révèlent. Cette manière de parler d’eux, dans la presse, les médias, les milieux politiques, sur les réseaux sociaux ! Une distance, une condescendance, un mépris. »
      Danièle Sallenave

      Lire la suite
    • Retrouvez Tracts en numérique sur tracts.gallimard.fr

      Lire la suite
    • Régis Debray. L’Europe fantôme

      Les Éditions Gallimard lancent une nouvelle collection de brefs essais d’actualité intitulée «Tracts / Gallimard» . Le premier volume, signé Régis Debray, est consacré à la question européenne, à l’occasion des élections à venir.

      Lire la suite
  • Dans les médias

    « De brefs essais, imprimés sur du papier recyclé et vendus à petit prix, dans lesquels d'éminentes personnalités intellectuelles interrogent l'époque sans tourner autour du pot. » Delphine Peras, L'Express, 9 juillet 2019

    « Gallimard fait sa révolution en publiant la collection "Tracts" avec des auteurs comme Régis Debray, Erri De Luca ou Danièle Sallenave. Ces fascicules mensuels s’inspirent des "Tracts de la NRF" qui, dans les années 30, cultivaient une fonction d’alerte ou d’analyse sur le vif à travers des petits textes d’écrivains. C’est ici que furent publiés des écrits devenus classiques : Retour d’URSS, d’André Gide, Avertissement à l’Europe, de Thomas Mann, ou encore Refus d’obéissance, de Jean Giono. À l’ombre des derniers grands éléphants de la lecture se cultivent de nouvelles formes éditoriales de curiosité et de connaissance. » Emmanuel Lemieux, Marianne, 10-16 mai 2019

    « Après Régis Debray et avant Pierre Bergounioux, c’est Erri De Luca qui, sollicité comme Européen fervent, affirme ici que "le remède obligatoire et immunitaire reste la lecture des livres du monde. Je leur dois d’être porteur de citoyennetés variées et de fraternité européenne". Puisse ce "tract" contribuer, grâce à ces "mises à feu", à nourrir sans relâche une "Europe ouverte et humaniste" ! » Politis, du 11 au 17 avril

    « Gallimard inaugure une nouvelle collection : de courts textes liés à l'actualité pour débattre et réfléchir. [...] un lieu où des écrivains pourraient s’exprimer en dehors de tout protocole d’expertise, selon leurs sensibilités, sur les questions du moment. » Jean-Claude Vantroyen, Le Soir, 6 avril 2019

    « En inaugurant avec la plume libre et acerbe de Régis Debray une nouvelle collection à bon marché, "Tracts", Antoine Gallimard renoue avec une pratique des années 1930 où l’éditeur publiait des textes d’intervention de Gide, de Thomas Mann ou encore de Giono. Une façon pour la maison de donner libre cours à la réflexion et au débat en ouvrant ces pamphlets à des écrivains ou autres témoins de notre temps. » J. H.-R., Les Échos, 26 février 2019