• Imprimer
Gallimard

Revue Les Temps Modernes


Les Temps Modernes paraissent chez Gallimard d'octobre 1945 à décembre 1948, chez Julliard de janvier 1949 à septembre 1965, aux Presses d'aujourd'hui d'octobre 1965 à mars 1985, enfin de nouveau chez Gallimard à partir d'avril 1985. Jean-Paul Sartre en est le directeur fondateur ; son premier comité de rédaction est composé de Raymond Aron, Simone de Beauvoir, Michel Leiris, Maurice Merleau-Ponty, Albert Olivier et Jean Paulhan. Avec Sartre, tous publieront de nombreux articles et œuvres dans la revue. Au sommaire du premier numéro : Sartre, Richard Whright, Maurice Merleau-Ponty, Francis Ponge, Raymond Aron, Jacques-Laurent Bost et Jean Roy. Suivront Beckett, Moravia, Carlo Levi, James Agee, Vian, Queneau, Genet, Leduc, Sarraute... De nombreux numéros spéciaux sont consacrés à des questions d'actualité, tous domaines confondus : Allemagne, USA, Italie, Viet Nam, Israël, La Gauche, Le Livre de Poche...
En 1995, Les Temps Modernes fêtent leur cinquantième anniversaire. La revue est dirigée par Claude Lanzmann. Son Comité de rédaction est composé de Jean Bourgault, Joseph Cohen, † Bernard Cuau, Michel Deguy, Jasmine Getz, Liliane Kandel, Jean Khalfa, Claude Lanzmann, Patrice Maniglier, † Jean Pouillon, Robert Redeker, Marc Sagnol, Juliette Simont, Gérard Wormser, Raphael Zagury-Orly.

Les Temps Modernes vus par Claude Lanzmann :
«Créés en octobre 1945 par Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, Les Temps Modernes demeurent la plus prestigieuse des revues françaises de rang international. Avec ses 582 numéros ordinaires, ses dossiers et numéros spéciaux, ses cent vingt mille pages imprimées, la revue a largement couvert le champ de la culture et de la politique de ce demi-siècle, ne déméritant pas du beau nom que Sartre et Simone de Beauvoir avaient voulu pour elle. À l'embrasser d'un seul regard, la collection entière des Temps Modernes est impressionnante ; si on la consulte mois après mois, elle représente à l'évidence un patrimoine unique par sa richesse et sa diversité ; on prend conscience en même temps, au fil des pages et des années, que nous sommes demeurés fidèles aux choix constitutifs de ses créateurs et que notre ligne, s'agissant du fondamental, n'a pas fléchi.
Numéro après numéro, dossier après dossier, la revue n'a pas cessé de s'approfondir et de s'améliorer, délimitant et marquant de plus en plus clairement le territoire unique qu'elle occupe dans la politique et la culture de gauche en France. La quantité et la qualité des manuscrits que nous recevons avec les lettres qui les accompagnent témoignent que Les Temps Modernes sont plus que jamais dans ce pays un lieu d'accueil privilégié, de débat, de combat, pour tous ceux qui ne s'accommodent pas des consensus à la mode et pensent que la tâche de déchiffrement du monde, que nous n'avons jamais cessé de faire nôtre, implique en même temps engagement et résistance.»

Les plus consultés

Directeurs de la revue

  • depuis 1986Claude Lanzmann
  • de 1945 à 1980Jean-Paul Sartre
  • de 1945 à 1986Simone de Beauvoir