• Imprimer
Gallimard

Collection La bibliothèque blanche


Première série, 1953-1962 : 15 titres, couverture illustrée par Fontanarosa. Deuxième série, 1965-1969 : 30 titres, cartonnée, illustrée, couverture illustrée. Parmi les illustrateurs : Luc Ballon, Jacques Noël, Jean Palayer, Tibor Csernus, Michel Siméon, Georges Lemoine. Parmi les auteurs de la collection : Henri Bosco, Roald Dahl.
«Beaucoup d’écrivains, et des plus illustres, ont eu souvent le dessein spontané d’écrire à l’intention des jeunes lecteurs. “La Bibliothèque Blanche” se propose d’accueillir de tels ouvrages. Ainsi, à côté de la bibliothèque des parents, se formera peu à peu à celle de leurs enfants, composée de textes d’une valeur littéraire certaine. Cette série a été créée pour donner à la jeunesse de beaux récits écrits à son intention ; au catalogue figurent des écrivains de notre collection blanche : Henri Bosco, Jean Forton, Béatrix Beck, Yvonne Escoula, Maud Frère. Une collection nouvelle pour la jeunesse, de création récente, lui réserve la joie de découvrir de beaux textes éclairés par de belles images.»

Les plus consultés

Autour de la collection

  • Dans les médias

    « Un léger lifting. Imperceptible, donc réussi. Pour ses quarante ans, la collection semi-poche créée par Antoine Gallimard a rajeuni ses couvertures, adoucissant les jeux typographiques conçus par le graphiste Massin pour leur donner les courbes évocatrices de calligrammes colorés [...] Mais au fond, peu importe l'écrin, les vrais trésors de L'Imaginaire, [...] ce sont les textes, raretés ou pépites oubliées du XXe siècle. »
    Élisabeth Philippe, L'Obs, 12-19 octobre 2017

    « Puisons sans retenue dans cette réserve qui recèle quelques-uns des parcours les plus novateurs ou les plus décalés de la littérature contemporaine française ou étrangère. »
    Didier Poble, Dauphine Libéré, 16 juillet 2007

    « Les savants œnologues de la collection L’Imaginaire régalent les amateurs, proposant, dans une version accessible, les œuvres méconnues, les textes clandestins, les bijoux secrets, les auteurs à relire. »
    Didier Jacob, Nouvel Obs,19 avril 2007

    « Les volumes de l’Imaginaire peuvent s’acheter les yeux fermés. Au pire, ils sont très bons. Au mieux […] il s’agit de chefs-d’œuvre. »
    François Granon, Télérama, 24 décembre 2003

    « Ce n'est pas diminuer les autres collections de réimpressions que de constater que "l'Imaginaire" est la plus précieuse. Tout simplement parce que Gallimard extrait de sa caverne d'Ali Baba des trésors si rares que seuls quelques spécialistes en avaient gardé le souvenir. »
    Pierre Lepape, Télérama, 9 mars 1983