• Imprimer
Gallimard

Collection Blanche


La «Blanche» est la grande collection de littérature et de critique françaises de Gallimard, née en 1911 avec les premiers titres des Éditions de la Nouvelle Revue française. Elle fut ainsi désignée pour la teinte crème de sa carte de couverture, tranchant avec les aplats vifs de la production courante des éditeurs du début du siècle. Expression des choix du comité de lecture, elle n’a jamais eu de directeur attitré. Jusqu’en 1950, la collection «Blanche» accueille également les grands titres étrangers du fonds Gallimard qui, à partir de 1931, y paraissent en tirage de tête. De 1911 à 2011, la collection «Blanche» a été récompensée par 32 prix Goncourt, 29 prix Femina, 15 prix Renaudot, 10 prix Médicis, 14 prix Interallié, 27 Grands Prix du Roman de l’Académie française et 4 prix du Livre Inter.

Les plus consultés

Les ouvrages

Christian Lacroix , Madame de Lafayette
Michel Onfray
Michel Onfray
Hervé Prudon
Andrea Salajova
Christian Bobin
Benoît Duteurtre
Franck Maubert
Mona Ozouf
Anton Beraber
Paul Greveillac
Jean Hatzfeld
Laurence Cossé
Éric Fottorino

Autour de la collection

  • Agenda
    • Danièle Sallenave à LA BOITE A LIVRES

      Le 19 octobre

      Tours

      Signatures, débats, conférences Plus d'infos
    • Christian Bobin à LA PROCURE 

      Le 23 octobre à 18h30

      Paris

      Signatures, débats, conférences Plus d'infos
    • Eric Fottorino à CHAPITRE XII

      Le 23 octobre à 18h30

      Bruxelles

      Signatures, débats, conférences Plus d'infos
    • Eric Fottorino à CHAPITRE XII 

      Le 23 octobre

      Bruxelles

      Signatures, débats, conférences Plus d'infos
    • Éric Fottorino à MOLLAT

      Le 26 octobre

      Bordeaux

      Signatures, débats, conférences Plus d'infos
    Voir tout l'agenda
  • Actualités
    • Centenaire Claude Debussy

      Pour saluer le centenaire de la mort de Claude Debussy, nous vous proposons une sélection de livres et de documents autour au compositeur.

      Lire la suite
    • Mona Ozouf. L’autre George. À la rencontre de George Eliot

      « Ce livre raconte une rencontre, annoncée, tout au long de la vie, par divers signes énigmatiques. Le plus explicite m’est venu de mon professeur de troisième, Renée Guilloux. À ses élèves adolescentes elle recommandait chaleureusement la fréquentation d’une romancière anglaise, George Eliot, et de ses héroïnes. »

      Lire la suite
    • Christian Bobin. La nuit du cœur

      C’est fragment après fragment, que s’écrit au présent, sous les yeux du lecteur, cette lettre dévorée par la beauté de la création comme une fugue de Jean-Sébastien Bach.

      Lire la suite
    • Benoît Duteurtre. En marche !

      Après La petite fille et la cigarette et L’ordinateur du paradis, Benoît Duteurtre réussit le pari de nous faire rire de notre époque.

      Lire la suite
    • Franck Maubert. L’eau qui passe

      Chez Franck Maubert tout est délicat, la description de la silhouette aimée, de l’enfance à la campagne, d’une statue envoûtante, d’un lieu sacré pour la pêche, des premiers émois amoureux...

      Lire la suite
    • Découvrez nos titres sélectionnés dans les listes des prix littéraires 2018.

      Découvrez nos titres sélectionnés dans les listes des prix littéraires 2018.

      Lire la suite
    • Jean Hatzfeld. Deux mètres dix

      Histoire de quatre sportifs de très haut niveau, entre les Jeux olympiques de 1980 et aujourd’hui… Jean Hatzfeld raconte l’univers sportif dans le contexte tendu de la guerre froide. Il porte aussi un regard très aigu sur les gestes des champions.

      Lire la suite
    • Anton Beraber. La Grande Idée

      Ce roman d’aventures déployant un imaginaire infini est porté par une écriture magnifique, ample, visionnaire, qui dans son fleuve obstiné allie le trivial et le précieux, le réalisme et la poésie.

      Lire la suite
    • Meryem Alaoui. La vérité sort de la bouche du cheval

      Meryem Alaoui nous offre une peinture haute en couleur de la vie quotidienne dans un Maroc populaire où chacun fait face aux difficultés à force de vitalité et de débrouillardise.

      Lire la suite
    • Paul Greveillac. Maîtres et esclaves

      Kewei naît en 1950 dans une famille de paysans chinois. Au marché de Ya’an, sur les sentes ombragées du Sichuan, aux champs et même à l’école, Kewei, en dépit des suppliques de sa mère, dessine du matin au soir.

      « Fresque politique, saga familiale, histoire d’amour contrariée, Paul Greveillac impressionne par son ambition narrative et son sens du portrait. »
      Jean-Rémi Barland, La Provence

      Lire la suite