• Imprimer

Exposition « Autrices. Écrire libre (1945-1980) »

La Galerie Gallimard présente une nouvelle exposition patrimoniale consacrée aux auteures des années 1945-1980, autour de Simone de Beauvoir, Nathalie Sarraute, Marguerite Duras, Annie Ernaux et leurs contemporaines. Manuscrits d’exception, photographies et documents éditoriaux restituent 35 années d’émancipation et de création littéraire.

Exposition Galerie Gallimard Autrices 15 septembre-14 novembre 2020

« Je voyais dans mes livres mon véritable accomplissement
et ils me dispensaient de toute autre affirmation de moi. » 
Simone de Beauvoir, La Force des choses, 1963

« Toutes les femmes de mes livres, quel que soit leur âge, découlent
de Lol V. Stein. C’est-à-dire, d’un certain oubli d’elles-mêmes. » 
Marguerite Duras, La Vie matérielle, 1987

« Écrire était ce que je pouvais faire de mieux comme acte politique,
eu égard à ma situation de transfuge de classe. » 
Annie Ernaux, L’Écriture comme un couteau, 2003

Exposition Autrices. Écrire libre (1945-1980). Photo Francesca Mantovani © Gallimard

L’attribution du prix Goncourt à Elsa Triolet en 1945 marque l’entrée des femmes dans un palmarès aussi masculin que l’avait été jusque-là son jury. L’événement inaugure une ère enfin plus favorable à la mixité en littérature, après des décennies de sous-représentation des auteures dans les catalogues des éditeurs français. L’une des particularités de ce mouvement d’émancipation intellectuelle est qu’il livre son sens critique en même temps qu’il s’accomplit en œuvres ; dans le prolongement de la parution du Deuxième Sexe (1949), les femmes enfin s’expriment et s’expliquent ; et elles disposent de « lieux » pour le faire, comme l’avaient appelé de leurs vœux Virginia Woolf et Colette.

Exposition Autrices. Écrire libre (1945-1980). Photo Francesca Mantovani © Gallimard

Les Éditions Gallimard accueillent dès l’après-guerre un grand nombre d’auteures de la génération née entre 1890 et 1920 : Nathalie Sarraute, Simone de Beauvoir, Marguerite Duras, Violette Leduc et d’autres de leurs contemporaines font leur entrée au catalogue. Le dévoilement d’un « réel » féminin, en toutes situations de l’expérience individuelle et collective, est dès lors l’une des grandes polarités littéraires de l’époque, sans exclure toutefois d’autres enjeux d’expression. Mais ce n’est qu’un début. En 1973, à la lecture du manuscrit du premier livre d’Annie Ernaux, le comité de lecture de Gallimard, impressionné, souligne que la jeune femme fait encore exception parmi ses contemporaines : « Jusqu’ici, on les compte sur les doigts d’une seule main. »

35 ans de création littéraire, 35 ans d’émancipation. Une période qui se voit consacrée, plutôt que close, par l’élection en 1980 de la première femme à l’Académie française, Marguerite Yourcenar.

35 années qui ouvrent la voie aux autrices d’aujourd’hui.

Une exposition réalisée avec la participation exceptionnelle de la Bibliothèque nationale de France et en partenariat avec l’Institut Mémoires de l’édition contemporaine. Les Éditions Gallimard remercient Mmes Annie Ernaux et Sylvie Le Bon de Beauvoir, ainsi que Mmes Catherine Camus, Laurence Engel et Nathalie Léger et MM. Guillaume Fau, Jacky Maglia, Jean Mascolo, Jean-Jacques Neuer, Antoine Vierny et la Fondation Alberto-Giacometti.

Exposition Autrices. Écrire libre (1945-1980). Photo Francesca Mantovani © Gallimard

Galerie Gallimard
Exposition du 15 septembre au 14 novembre 2020
Entrée libre
30/32, rue de L'Université – 75328 Paris cedex 07
Tél. : 01.49.54.42.30
contact@galeriegallimard.com
Du mardi au samedi, de 13h à 19h, et sur rendez-vous
www.galeriegallimard.com

La galerie Gallimard

En librairie